Le StoryTelling : la révolution du webdesign

storytelling

Depuis peu de temps, le StoryTelling a bousculé les méthodes dans le marketing et la création de sites internet. Comment l’histoire, l’animation et l’interaction sont devenu des enjeux dans la création d’un site internet aujourd’hui ?

Qu’est-ce que le Storytelling ?

Le Storytelling (ou Communication narrative en français) est l’art de la narration. Le but du storytelling n’est pas de distraire les gens via une histoire, mais il va se mettre au service de la vente de produits, de la communication, de contrôle et de pouvoir.
Le Storytelling est une technique apparue au États-Unis dans les années 90 selon Christian Salmon ( auteur d’un livre sur le storytelling)

Face à un évènement, les personnes vont avoir tendance à réagir plus facilement quand on leur raconte une histoire, que lorsque l’on n’appuie l’évènement qu’avec des simples chiffres. Quand on vis en émotion on ne réagit plus de façon rationnelle, car l’émotion a été touchée. Une histoire va exacerber l’émotion. De plus, si l’histoire est basée sur une expérience personnelle, elle a beaucoup plus de chances de toucher le spectateur.

L’objectif du storytelling est de créer des images mentales qui seront ancrées dans l’esprit du spectateur afin de le marquer. Cela fait partie du marketing émotionnel :

  • créer des liens forts avec les spectateurs
  • Être vrai avec lui, ne pas lui mentir
  • Le rendre actif/critique

Depuis plusieurs années le StoryTelling est devenu à la mode par les marketeurs qu’ils l’utilisent de plus en plus. L’utilisation de cette technique est devenu un levier dans la communication d’entreprise et redynamiser la manière dont les marques interagissent avec leur public.

Son utilisation a entraîné une révolution, la révolution de copernique au niveau du marketing :

  • avant, la marque était le centre du système solaire
  • Aujourd’hui grâce au storytelling entre autre, l’utilisateur est placé au centre du système.

Dans la communication le storytelling est utilisé pour passer un message précis, mais d’une autre manière, via une histoire. Cela permet de se détacher des techniques de communication traditionnelles qui réduisent les produits à un ensemble de caractéristiques, sans se démarquer des autres.

Différents types de StoryTelling

Le StoryTelling peut être appliqué à n’importe quel projet/business :le marketing, le web, le cinéma, la vidéo.

Une métaphore

La métaphore permet de se passer se passer de l’aspect trop technique du produit et de afin de toucher plus facilement l’émotion chez l’acheteur. Cette différenciation va pousser le potentiel acheteur à s’intéresser davantage au produit qu’à un autre produit équivalent

Le témoignage d’un client

Le témoignage d’un client permet au potentiel acheteur de s’identifier si l’avis est positif et de l’inciter à acheter le produit.

Une anecdote

L’anecdote vous permettra de créer un lien avec le potentiel acheteur en lui confiant quelque chose. Une relation de confiance peut commencer à se tisser, et permettre au client de se sentir rassuré  

la success-story

L’histoire du produit peut aussi convaincre les potentiels acheteurs d’obtenir votre produit, en lui parlant des récompenses obtenues et du parcours qu’il a suivis.

Il n’existe pas de technique miracle dans le storytelling. Il faut adapter votre histoire en fonction de nombreux paramètres :

  • Le public visé
  • Le support utilisé
  • Le produit vendu
  • Les conditions de visionnage

Le StoryTelling dans le web

Outre les tendances purement techniques comme l’interactivité, la typographie, le flat design, ou encore l’ergonomie, le Storytelling est la tendance La tendance grandissante permettant à un site internet de vraiment rencontrer son public.

Comme nous l’avons vu précédemment, le Storytelling est l’art de raconter une histoire dans le but de faire passer un message.

Aujourd’hui pour réaliser un bon site internet, il ne suffit plus de réaliser un un assemblage de pages proposant des produits ou des prestations.

Il faut donc penser le webdesign d’une autre manière, de manière à raconter quelques chose en adéquation avec l’histoire à raconter. Car l’histoire n’est pas qu’une histoire de rédactionnel, le webdesign raconte autant de choses à condition de bien le concevoir sous la forme d’une expérience pour l’utilisateur.

Pour concevoir l’histoire qui sera découlée en webdesign et en contenu, rien ne vaut le storytelling et storyboarding.

En partant de l’histoire et du scénario établis, vous allez mettre en image, comme dans la réalisation d’un film, les différentes étapes que traversera l’utilisateur sur votre site.

Il existe plusieurs techniques pour raconter raconter votre histoire avec le webdesign :

Le scrollitelling

Le scrollitelling tire partie du scroll de l’utilisateur en immergeant l’utilisateur dans une histoire, qui mêle animation, interaction, webdesign et contenu.

scrolitelling

Crédit de l’image : Every Last Drop 

Faire de l’utilisateur un personnage dans l’histoire

Une des meilleurs méthodes pour engager l’utilisateur. Il se sent immédiatement investi par ce que vous allez lui dire. L’impliquer entraîne une personnalisation de l’information qui lui est présentée, afin qu’il se sente unique (exemple : les sites qui vous demandent d’abord qui vous êtes). Ce type d’interaction est incroyable pour entraîner l’utilisateur à se soucier de votre cause et votre message.

utilisateur-personnage

Crédit de l’image : http://slaveryfootprint.org/

Gamifier votre site internet

La gamification peut être un complément de la précédente méthode : Faire de l’utilisateur un personnage.  Le but est de créer un système de récompense en effectuant certaines tâches. Cela permet de guider l’utilisateur dans votre site, mais de l’encourager à continuer avec l’effet “appât du gain”. Il faut savoir gérer le gain : un trop petit gain ne va pas attirer l’utilisateur, une trop gros va le rendre méfiant. Il faut penser votre site comme un jeux vidéo, accomplir une tâche afin de passer au niveau supérieur.

Ce fut longtemps le cas pour l’application Foursquare qui encourageait les utilisateurs à utiliser leur application.

gamify

Crédit de l’image: UXPin

Ajouter de l’interaction

Certaines actions sont courantes sur internet ( cliquer, scroller). Il est possible d’enrichir ses actions avec des interactions. Utilisez l’image pour renforcer les emplacements des interactions et leur montrer ce qui se passera quand ils cliqueront dessus. Il vous faut vous assurer une cohérence entre le ton de votre contenu et les images.

interaction

Crédit de l’image: Squarespace

Garder en tête le plus important: Un début, un milieu, une fin

Chaque bonne histoire as un début, un milieu et une fin, elles suivent le même arc narratif. Cette structure devient encore plus importante avec une histoire complexe. L’histoire est le point de départ de votre projet, prenez le temps de la travailler, la polir afin d’arriver à un résultat convaincant, structuré et cohérent. Apprenez-en plus sur vos cibles afin d’adapter votre discours pour mieux les toucher.

L’arc narratif s’inspire de la structure établie par les grands studios Hollywoodiens. Un scénario se structure en 15 points pour enrichir le début, le milieu et la fin. Cela permet d’avoir une structure narrative puissante.
Certaines personnes se dédouanent de ces règles pour créer leurs propres règles comme Quentin Tarantino.

De plus, Adaptez votre histoire à la culture que vous visez. Le sens de lecture est différent dans plusieurs pays et entraîne une lecture de l’image différente ( de gauche à droite ou de droite à gauche). La culture est un point important pour bien cibler votre public. Des choses seront admises en Europe qui ne seront pas forcément admises en Asie ou en Amérique.

Pour conclure, le Storytelling est actuellement en plein expansion, qui est en train de revoir totalement le marketing et le web. Il permet de créer un lien fort entre l’entreprise/le site et le client. Il ne se sent pas floué, on ne lui ment pas.

Cela a changé totalement les codes du webdesign, aujourd’hui il fait la part belle à l’animation, l’interaction pour impliquer l’utilisateur. De plus en plus de sites à ambiance avec de la vidéo, du son émergent pour une plus grande immersion et proximité avec l’utilisateur afin de mieux lui raconter une histoire.

Il ne faut pas complexifier le système, le Storytelling doit permettre de rendre la technologie transparente afin de faire comprendre plus facilement les messages à passer et ne pas dicter les choix créatifs.

Avec le storytelling tout devient possible. Aucune limite ne doit vous restreindre dans la narration de votre histoire, osez :

  • bousculez les habitudes des internautes avec un mode de navigation innovant
  • Jouez avec les typographies
  • Mettez de la musique pour immerger l’utilisateur
  • Osez des couleurs et des webdesign originaux

Je vous recommande de lire le E-book de UX Pin “The Visual Storyteller’s Guide to Web UI Design” si vous souhaitez pousser la réflexion sur le storytelling dans le webdesign

 

You could like ....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *